aikido30

Cévennes Aïkido

Renseignements au

04 67 81 14 90

Les enseignants à Cévennes Aikido

Michaela FERNANDEZ

5 ° Dan DEJEPS

Corentin COULON

3° Dan DEJEPS

Les horaires

Zoom sur une technicienne :
Michaela FERNANDEZ 5ème dan DEJEPS Aikido et Judo

Mes débuts dans les arts martiaux

Les premiers tatamis que j’ai foulés sont ceux du judo club de Strasbourg avec Mr et Mm PANZA en 1967. Un couple d’enseignants que je n’oublierai jamais. Après mon 1er Dan de judo en 1971 puis le 2ème, j’ai commencé l’Aïkido dans ce même club en 1973. J’ai fait mes premiers stages dans cette discipline en 1974 principalement avec maître Tamura, Chiba et Paul Muller.

Dans le sud

Ma vie se continue dans les Cévennes, où j’ai ouvert un club d’Aïkido au Vigan avec Michel Coulon en 1985, un club de Judo à Valleraugue en 1987 et une section aïkido en 1993. Mes trois enfants ont pratiqué ces deux disciplines, et Corentin mon second fils est aujourd’hui 3e Dan d’Aïkido. La relève est donc assurée.

            J’ai participé à de nombreux stages, usé et transpiré sur beaucoup de tapis. Je me suis frottée à de nombreux uke, avec plus ou moins de plaisir ; suivi de nombreux professeurs, ayant chacun leurs spécificités, toujours très enrichissants et qui m’ont aidé à me construire.

Un de mes meilleurs souvenirs d’aïkidoka c’est mon voyage au japon en 2016. La découverte de l’AIKIKAI dont j’avais tellement entendu parler avec un réel dépaysement dans ce pays du soleil levant.

Enseignement

 J’ai pris beaucoup de plaisir à exercer mon métier d’auxiliaire de vie scolaire (A.V.S.) dans les écoles. J’étais en contact avec les enfants toute la journée. Je les comprends, et je dois dire qu’enseigner l’aïkido aux enfants est un vrai bonheur, ils sont spontanés, naturels, plein de vie. J’aime les challenges et c’est pourquoi j’accepte dans mes clubs les enfants et les adultes en difficultés, avec handicaps physique ou autre.

J’ai animé plusieurs stages enfants. Je me rappelle plus particulièrement d’un stage à Tarascon où j’ai eu l’agréable surprise de découvrir près de 150 enfants sur les tatamis.

Hommage

J’aimerais citer un professeur pour lequel j’ai le plus grand respect et qui m’a beaucoup marqué depuis 33 ans : c’est Philippe Gouttard, je lui dois énormément. Dans ses cours on se sent vibré au même rythme que tous les pratiquants, porté par l’émotion ambiante, la sueur de tous sur le tapis, continuer au-delà de nos limites, emporté par le groupe et la voix de Philippe, tantôt en français, en anglais, en italien ou en allemand : « don’t molissed ». Ces moments magiques, je ne les ai vécus que sur ses tatamis.

Philosophie

L’Aïkido est ma passion, un art de vivre, de respect de soi et des autres. J’y ai consacré 48 années de ma vie.  L’entrainement, se surpasser physiquement procure une énergie, un bien-être et une paix intérieure que je souhaite à chacun de pouvoir connaitre. Je me sens épanouie dans cette pratique, j’ai vraiment la sensation d’être à ma place et que tous les soucis disparaissent. En partageant cette passion, j’espère aider tous les aïkidokas, autant sur le tatami que dans leur vie.